RikkiBonjour!

Jeff, Frank et TerryBonjour!

RikkiC'est tellement bien, et je suis tellement contente que vous puissiez encore passer un peu de temps avec nous. Il y a une couple de choses que nous aimerions réellement savoir. Comme des gens qui ne sont pas de mon groupe culturel m'ont appelée une « ancienne » lorsque j'ai atteint l'âge de 45 ans, une des choses que j'aimerais particulièrement savoir est ce qui détermine le statut d' « ancien » dans la culture Sto:lo. Jeff, pourriez-vous répondre à cette question?

JeffOui. Dans notre culture Sto:lo, il y avait en fait deux types d'anciens. Vous voyez, on vous a déjà dit que vous étiez une « ancienne », et Siya:mchess est un ancien par hérédité, il descend d'une lignée de chefs dans sa famille.

RikkiAh!

JeffVous voyez, il y a différents niveaux d'anciens. Vous pouvez voir que la société des Sto:lo est unique parce que nous avons un type d'anciens comme Siya:mchess et sa famille, et son petit-fils le sera après lui. Leur devoir était de s'assurer que la lignée continue parmi eux, et ceux qui en faisaient partie, les Siya:mchess, ils la protégeaient, ils s'en occupaient. C'était aussi leur devoir de s'assurer que les enseignements qui dictaient leur conduite étaient passés de génération en génération. Le type d'ancien dont vous avez parlé, quand on vous a dit que vous étiez une ancienne à 45 ans, vous donne la responsabilité importante de vous assurer qu'ils respectent les limites de leur pouvoir.

RikkiOh! Cela est très intéressant. Quand vous avez dit que les anciens appartiennent à la lignée héréditaire des chefs, vous avez utilisé le mot « responsabilité », ce qui est très important. Il ne s'agit donc pas simplement d'un honneur ou d'une reconnaissance quelconque, ou d'un symbole de statut social. Cela concerne réellement leur responsabilité, non seulement envers leur famille et leur lignée, mais également envers les gens qui les entourent. Est-ce bien cela?

JeffOui.

RikkiFantastique!

JeffOui. Il y a très longtemps, on m'a posé le même genre de questions alors que j'étais à Seabird, où je faisais à peu près la même chose. Ils m'ont demandé quelle était la fonction exacte des anciens, parce qu'aujourd'hui, ils servent surtout de décideurs. Les gens disent, « L'ancien m'a dit de faire ceci et de faire … ». C'est un fait que les anciens, dans notre siècle, jouent un rôle différent. Ils ont évolué dans une direction différente alors que, il y a longtemps, ils avaient peu de pouvoir.

RikkiOh? Étonnant!

JeffExcepté qu'ils pouvaient s'imposer lorsqu'on portait à leur attention qu'il ne faisait pas son devoir en tant que chef héréditaire.

RikkiCela est très différent, en effet, et fascinant. Quand on m'a dit ces mots lorsque j'avais 45 ans, c'était afin de reconnaître le travail que j'avais accompli afin d'aider beaucoup de gens à l'extérieur de ma propre famille. Je suis d'une lignée de chefs. Nous avons en fait des chefs féminins dans cette lignée. Je ne serai pas, je n'en suis pas encore une, mais je sais quand même que j'ai une responsabilité. Dès qu'on m'a dit ces mots, j'ai su que j'avais une responsabilité envers les gens qui les ont dits. Quand vous donnez ces explications au sujet de la lignée du chef, et de Siya:mchess et de son petit-fils Siya:mchess, tout devient beaucoup plus clair. Vous êtes vous-même un ancien. Pourriez-vous me dire comment cela s'est produit pour vous?

JeffOh, cela m'a été conféré par les anciens. Les anciens de Coqualeetza m'ont fait comparaître debout devant eux un soir à Skway. Depuis ce temps, on a toujours pensé que, comme je ne suis jamais allé à l'école comme les autres et que mon grand-père m'a gardé à la maison avec lui, et qu'il m'a enseigné toutes sortes de choses différentes de ce qu'on apprend à l'école, vous savez, de ce qu'on fait à l'école-

Rikki-vous voulez dire que les méthodes traditionnelles étaient différentes?

JeffOui.

RikkiOh!

JeffIls ont dit, « Nous avons tous été élevés à l'école résidentielle, la plupart d'entre nous y sont allés, et nous avons oublié les choses qui sont censées être faites. Nous voulons que vous vous teniez en face de nous et que vous nous aidiez. » J'ai donc dû comparaître debout devant eux.

RikkiQuel âge aviez-vous à ce moment? Le savez-vous?

JeffJ'avais huit ans.

RikkiFantastique! Vous étiez donc très jeune, et c'est là toute une reconnaissance! Vu que vous avez été élevé de façon traditionnelle, vous avez cette connaissance spéciale des méthodes traditionnelles que vous avez apprises des anciens, n'est-ce-pas? Vous avez marché avec eux, vous les avez aidés, et, pendant tout ce temps, vous appreniez, parce que vous ne dites pas, « Rikki, faites ceci ». Plutôt, je dois vous observer, et ensuite tenter de vous imiter parfaitement.

JeffDans un certain sens, oui. Vous savez que notre culture est fondée sur le fait que personne n'agit comme un sergent qui dit à tout le monde ce qu'ils doivent faire. En fait, nos gens ne parlaient presque pas. Lorsque les premiers blancs sont arrivés dans notre territoire, ils croyaient que tous les Indiens étaient sourds-muets! Ils ne parlaient pas ensemble parce que, en fait, lorsque quelqu'un parlait, c'était un d'entre eux.

RikkiExact.

JeffVous ne pouvez pas commencer à parler, voyez-vous, à moins qu'on vous y invite.

RikkiCela existe dans notre culture aussi, vous devez attendre d'être invité à parler.

JeffC'est vrai. Si on vous invitait à parler, vous vous leviez et vous parliez. Autrement, vous ne vous leviez pas pour commencer à parler, parce qu'il faut que vous connaissiez la culture avant de pouvoir le faire, autrement vous allez vous retrouver en terrain inconnu. Lorsque les anciens, à Seabird, m'ont posé la même question, je leur ai raconté, à eux, aux enfants et aux gens qui étaient là, l'histoire d'une certaine grand-mère. Son petit-fils se comportait mal, et il refusait d'écouter. Le siyá:m a alors dit aux gens et à la grand-mère qu'ils allaient prendre le petit-fils et l'emmener loin du village. Ils ont envoyé cinq coureurs, et chacun devait courir pendant cinq jours dans la montagne. Chaque jour un revenait, jusqu'à ce que le cinquième revienne seul, après avoir laissé le garçon dans la montagne. Comme vous voyez, la grand-mère n'avait aucune part dans cette décision!

RikkiOui, je vois. Cela est tellement différent de notre société-

JeffOui, oui.

Rikki-de notre société d'aujourd'hui.

JeffC'était leur décision.

RikkiLeur façon de faire.

English | Français
© SFU MUSÉE D'ARCHÉOLOGIE ET D'ETHNOLOGIE DE L'UNIVERSITÉ SIMON FRASER, 2008/2009. TOUS DROITS RÉSERVÉS. | Générique du site | Commentaires | Téléchargement | Carte du site