AncienIl faut retourner en arrière il y a très longtemps, quand le cèdre ne poussait pas encore sur la terre-mère. Il y avait à ce moment-là un chef qui s'occupait de son peuple, de ses gens. Il pourvoyait à leurs besoins, il s'occupait d'eux, il les nourrissait. Il faisait tout ce qu'il pouvait pour qu'ils aient une bonne vie, et leur vie était douce. Juste avant sa mort, il leur a dit, « Enterrez-moi à cet endroit, et de ma tombe va pousser un arbre. Quand je serai parti, cet arbre va s'occuper de vous. Prenez de lui tout ce qui vous est nécessaire; il va subvenir à vos besoins. »

Un grand cèdre a poussé. Il n'y avait jamais eu de cèdres sur la terre-mère auparavant, mais un cèdre a poussé. Les gens ont appris à se servir de chacune de ses parties, en remplacement de l'homme qui s'était occupé d'eux. Ils se sont servis de l'écorce pour faire leurs vêtements, leurs paniers, et toutes sortes d'autres choses. Ils ont utilisé le bois pour monter leurs maisons. Avec les racines, ils ont fabriqué des paniers. Et les branches de cèdre sont très importantes aujourd'hui pour notre peuple, parce qu'elles ont le pouvoir d'éloigner la maladie. Beaucoup de nos anciens, qui ont le talent et le don de guérir les gens, se servent des branches de cèdres pour éloigner la maladie de vous, ou pour trouver où est votre maladie. Vous avez là la véritable histoire du cèdre.

Aujourd'hui, notre peuple se sert de chaque partie du cèdre pour survivre dans cette société. Cette histoire s'est peut-être déroulée il y a des siècles, mais le cèdre est toujours aussi important pour notre peuple, notre transport et tout le reste.

English | Français
© SFU MUSÉE D'ARCHÉOLOGIE ET D'ETHNOLOGIE DE L'UNIVERSITÉ SIMON FRASER, 2008/2009. TOUS DROITS RÉSERVÉS. | Générique du site | Commentaires | Téléchargement | Carte du site