Longue maison - espace de travail

Nattes

Les nattes de cèdre étaient très prisées par le peuple Stó:lō. L'armure de tissage d'une natte pouvait varier entre 5 et 20 millimètres, en fonction de la souplesse désirée pour le produit fini. Pour leur usage personnel, les familles possédaient plusieurs nattes, avec différentes armures de tissage. Les nattes pouvaient être placées sur les murs ou le toit d'une maison longue comme protection contre le froid et la pluie, et on en pendait dans les portiques pour prévenir les courants d'air. Les nattes étaient utilisées dans certaines activités quotidiennes, telles que le séchage de petits fruits, le nettoyage de poissons et la collecte de moules. Les nattes servaient même de coussins protecteurs lors du transport de lourdes charges. Des nattes étaient utilisées dans les accouchements et les enterrements. De petites nattes servaient de couvercles aux contenants de cuisson et d'entreposage. Une fois que les Stó:lō eurent aperçu des voiliers, ils équipèrent leurs canots de mats et de nattes servant à la propulsion.

Les nattes remplissaient aussi des rôles cérémoniels et avaient une signification dans diverses situations sociales. Des nattes pouvaient servir de paravents, soit employés de façon utilitaire pour raisons d'intimité, ou comme toile de fond lors d'événements cérémoniels. À l'occasion des grands festins, les invités mangeaient, s'asseyaient, jouaient et dormaient sur des nattes.

English | Français
© SFU MUSÉE D'ARCHÉOLOGIE ET D'ETHNOLOGIE DE L'UNIVERSITÉ SIMON FRASER, 2008/2009. TOUS DROITS RÉSERVÉS. | Générique du site | Commentaires | Téléchargement | Carte du site