Longue maison - façade

xhpey'ulhp (Cèdre rouge)

Le cèdre rouge est un conifère que l'on retrouve principalement entre le sud de l'Alaska et le nord de la Californie. Les conditions humides nécessaires à la croissance de cet arbre s'étendent entre la côte et 1 500 mètres à l'intérieur des terres, principalement dans des terrains en pente près de ruisseaux et de rivières, ou au bord des lacs. Les plus grands cèdres poussent en sols humides, là où leurs racines peuvent s'étendre profondément. À ces endroits, on retrouve des concentrations de cèdre rouge à l'intérieur d'une canopée élevée, qui n'a pratiquement aucun feuillage entre les buissons au sol et les feuilles élevées des cèdres.

Le cèdre rouge peut atteindre jusqu'à 70 mètres de haut, avoir un tronc de 4.5 mètres de diamètre, et vivre jusqu'à 1 000 ans. Malheureusement, avec la coupe du bois et la destruction de l'habitat, les cèdres anciens se font de plus en plus rares. Les feuilles du cèdre rouge sont douces au toucher et ont tendance à pousser en paires opposées, en s'écartant de la branche. Ces feuilles sont attachées à des branches longues et minces, qui sont à la fois solides et flexibles.

L'intérieur du cèdre rouge contient une huile qui est toxique pour la plupart des champignons. Cette huile aide l'arbre à résister à la pourriture, un problème très fréquent dans les forêts humides de la côte nord-ouest. Grâce à cette propriété, un cèdre mature qui tombe dans la forêt peut demeurer au sol pendant des décennies sans se décomposer. Il est intéressant de noter que, parce que les jeunes cèdres rouges ne produisent pas cette huile, le cœur des arbres matures, qui date des premiers stades de leur développement, est souvent pourri.

Le cèdre rouge est composé de plusieurs couches, qui étaient toutes utilisées par les groupes Stó:lō. La dure écorce externe était utilisée pour les écopes de canots, alors que l'écorce interne, plus fibreuse, servait à fabriquer des couches et des mouchoirs. L'écorce déchiquetée et battue était également utilisée pour fabriquer des vêtements. Le bois intérieur du cèdre rouge était hautement prisé pour la fabrication de canots. Les branches de cèdre rouge étaient employées pour faire de la corde; les racines entraient dans la production de paniers et les rameaux servaient à fabriquer les nattes utilisées dans les maisons longues.

English | Français
© SFU MUSÉE D'ARCHÉOLOGIE ET D'ETHNOLOGIE DE L'UNIVERSITÉ SIMON FRASER, 2008/2009. TOUS DROITS RÉSERVÉS. | Générique du site | Commentaires | Téléchargement | Carte du site