Longue maison - façade

Salage

Le salage du poisson est aussi une pratique courante dans l'entreposage de tous les types de saumon. Le sel était ramassé au sommet des montagnes bordant la vallée du fleuve Fraser. Le traitement des poissons pour le salage est semblable à celui décrit pour le séchage au vent, impliquant des coupes dorsales et le retrait de la colonne vertébrale et des entrailles. Le saumon est ensuite ouvert sur le ventre, déposé la peau vers le bas dans un contenant d'entreposage (baril ou pot de terre cuite) et salé. Ce processus est répété jusqu'à ce que le contenant soit plein. Lorsque le dernier saumon a été salé, il est déposé la peau vers le haut, et un objet lourd est placé sur les saumons afin de les maintenir à l'intérieur du contenant. Une fois scellé, celui-ci est prêt à être entreposé.

La consommation du saumon salé exige que le sel soit d'abord enlevé. Le sel peut être très dangereux lorsque consommé en grande quantité, et ce procédé de conservation peut être risqué si on n'utilise pas des méthodes adéquates pour se débarrasser du sel employé pour le salage. Le saumon est d'abord retiré du contenant d'entreposage et lavé à l'eau fraîche pour éliminer le sel en surface. On laisse ensuite tremper le poisson dans un nouveau contenant rempli d'eau afin d'enlever encore plus de sel. Lorsque le poisson a trempé pendant suffisamment longtemps (environ un jour), on le fait bouillir, non seulement pour le cuire, mais aussi pour éliminer ce qui reste de sel et diminuer le goût salé.

English | Français
© SFU MUSÉE D'ARCHÉOLOGIE ET D'ETHNOLOGIE DE L'UNIVERSITÉ SIMON FRASER, 2008/2009. TOUS DROITS RÉSERVÉS. | Générique du site | Commentaires | Téléchargement | Carte du site