Longue maison - façade

Routes

Le fleuve Fraser et les rivières Harrison et Pitt, ainsi que les corridors constitués par leurs vallées, procuraient aux Stó:lō les accès dont ils avaient besoin pour effectuer du commerce à l'aide de canots et de sentiers. Grâce à des routes océaniques, les Stó:lō pouvaient aussi traverser vers d'autres régions sur la Sunshine Coast et l'île de Vancouver. Beaucoup de nos routes et autoroutes contemporaines suivent des sentiers autochtones traditionnels qui, pour leur part, avaient souvent d'abord été des sentiers utilisés par des animaux. Les premières épidémies de variole qui frappèrent les communautés Stó:lō se produisirent bien avant leurs contacts avec des Européens et furent causées par des autochtones qui utilisèrent le vaste réseau de sentiers de commerce et disséminèrent la maladie.

English | Français
© SFU MUSÉE D'ARCHÉOLOGIE ET D'ETHNOLOGIE DE L'UNIVERSITÉ SIMON FRASER, 2008/2009. TOUS DROITS RÉSERVÉS. | Générique du site | Commentaires | Téléchargement | Carte du site