Longue maison - centre

Principes fondamentaux du filage

La méthode fondamentale utilisée pour transformer des fibres souples et libres en quelque chose qui ressemble à des fils consiste à filer ces fibres. Les Stó:lō, et de façon plus générale les populations de la côte nord-ouest, filent la laine en deux étapes distinctes. La première étape consiste à préparer la mèche , ce qui s'effectue après que les fibres aient été amollies, teintes et redressées. Pour fabriquer la mèche, les fibres sont roulées entre la main et la cuisse afin de les tordre et de les imbriquer les unes dans les autres. Ceci produit un fil assez lâche et épais qui est ensuite enroulé en pelote, de façon à ce que la mèche se déroule depuis l'intérieur de la pelote lorsqu'on l'utilise.

Après cette étape du traitement des fibres, la mèche est filée. Durant cette procédure, les fibres de la mèche sont tordues de façon très serrée, afin de réduire le risque de brisure due à la tension produite lors du tissage. Le filage se fait à l'aide d'un morceau de bois droit, appelé fuseau, et d'un poids en forme de volant, appelé volant de fuseau. Le diamètre des volants de fuseau varie de 13 à 30 centimètres, selon la matière à filer et la méthode utilisée. Les Stó:lō ont une longue tradition de décoration de leurs volants de fuseau, rendue fameuse par les sculptures et les bronzes de Susan Point, une artiste Salish de renom international.

Images

(73.4 KB)Préparation d'un volant de fuseau avant son utilisation.
English | Français
© SFU MUSÉE D'ARCHÉOLOGIE ET D'ETHNOLOGIE DE L'UNIVERSITÉ SIMON FRASER, 2008/2009. TOUS DROITS RÉSERVÉS. | Générique du site | Commentaires | Téléchargement | Carte du site