Longue maison - centre

Rapports

Comme la transmission des noms, des propriétés, des privilèges et de la fortune dépendait souvent de la présence de témoins éloignés, les voyages formaient partie intégrante de multiples occasions sociales. Dans le passé, les sentiers et les voies navigables étaient vitaux, non seulement pour le commerce, mais également pour les responsabilités sociales. Les peuples Stó:lō avaient et ont toujours des rapports à l'intérieur de leur propre communauté, avec la terre, avec les communautés qui les entourent, avec les plantes et les animaux qui coexistent avec eux dans la nature, et avec le monde spirituel qui existe dans leur réalité. Tous ces rapports sont en plus inter-reliés.

English | Français
© SFU MUSÉE D'ARCHÉOLOGIE ET D'ETHNOLOGIE DE L'UNIVERSITÉ SIMON FRASER, 2008/2009. TOUS DROITS RÉSERVÉS. | Générique du site | Commentaires | Téléchargement | Carte du site