Longue maison - arrière

Les baies sauvages

Les baies sauvages forment une proportion importante des produits végétaux utilisés par le peuple Stó:lō. La collecte de cette ressource, abondante dans la vallée du fleuve Fraser, s'étend sur une longue période allant de la fin du printemps jusqu'au début de l'automne. Une grande variété de fruits est utilisée. La première cueillette est celle des fruits de la ronce remarquable, suivie de celles des fraises, des fruits de la ronce à petites fleurs, et des bleuets; les amélanches, les fruits du mahonia (ou vigne de l'Orégon), les mûres et les canneberges sont cueillis à la fin de l'été et au début de l'automne.

English | Français
© SFU MUSÉE D'ARCHÉOLOGIE ET D'ETHNOLOGIE DE L'UNIVERSITÉ SIMON FRASER, 2008/2009. TOUS DROITS RÉSERVÉS. | Générique du site | Commentaires | Téléchargement | Carte du site