Longue maison - arrière

Mobilité

La mobilité des Stó:lō est directement reliée au fleuve Fraser et aux ressources qu'il procure. Les distances étaient souvent calculées en fonction du temps nécessaire pour se déplacer en canot d'un endroit à un autre. Le mode de vie des Stó:lō, concentré sur le fleuve et la pêche, avait une influence prépondérante sur tous les aspects de leur économie, de leur mobilité, de leurs modèles d'établissement, de leurs communications, de leur spiritualité et de la structure de la famille.

Plusieurs régions où se trouvaient des ressources importantes étaient accessibles depuis plusieurs villages. Ces régions ont contribué à la disponibilité de diverses ressources naturelles et à la mobilité des groupes. Des liens créés par mariage ont renforci les rapports avec les villages voisins des Salish de la côte, ainsi qu'avec d'autres groupes de la côte nord-ouest. Ces liens assuraient l'accès aux ressources éloignées et contribuaient au mouvement des peuples Stó:lō durant les différentes saisons.

English | Français
© SFU MUSÉE D'ARCHÉOLOGIE ET D'ETHNOLOGIE DE L'UNIVERSITÉ SIMON FRASER, 2008/2009. TOUS DROITS RÉSERVÉS. | Générique du site | Commentaires | Téléchargement | Carte du site