Longue maison - arrière

Thés amérindiens

Le procédé de fabrication des thés amérindiens est essentiellement le même que pour le thé obtenu en magasin; seuls les ingrédients diffèrent. Ces thés sont semblables aux tisanes qui gagnent aujourd'hui en popularité. Si plusieurs thés étaient consommés comme breuvages, certains étaient utilisés comme médicaments ou comme tonifiants. Le thé du Labrador (Moqwem ) et le thé d'ortie (th'exth'ex te ) sont deux thés très populaires.

Le thé du Labrador est aussi connu sous le nom de thé de marécage parce que cette plante pousse à l'intérieur ou à proximité de marécages. Malheureusement, comme la plupart des grands marécages de la vallée du fleuve Fraser ont été drainés pour faire place au développement, l'habitat de cette plante a aujourd'hui pratiquement disparu. Cette plante se reconnaît à ses longues feuilles, étroites et duveteuses, et à ses fleurs blanches. Il suffit d'un contenant d'eau bouillante et d'une poignée de feuilles pour produire un thé délicieux. Suivant la même méthode, un très bon thé peut aussi être préparé à partir d'orties.

English | Français
© SFU MUSÉE D'ARCHÉOLOGIE ET D'ETHNOLOGIE DE L'UNIVERSITÉ SIMON FRASER, 2008/2009. TOUS DROITS RÉSERVÉS. | Générique du site | Commentaires | Téléchargement | Carte du site