Plage

t'ulumulhp (Cerise amère)

Ce petit arbre, qui peut atteindre jusqu'à neuf mètres de hauteur, pousse dans des forêts clairsemées ou de seconde croissance. Son écorce, facile à collecter car elle s'épluche comme de l'écorce de bouleau, est employée pour teindre des matières destinées au tissage. L'écorce externe, plus particulièrement, était utilisée pour créer des motifs de vannerie. L'écorce interne pouvait servir à traiter la diarrhée. Le fruit, plutôt désagréable au goût, est toutefois très apprécié comme source de pectine dans la fabrication de confitures et de gelées.

English | Français
© SFU MUSÉE D'ARCHÉOLOGIE ET D'ETHNOLOGIE DE L'UNIVERSITÉ SIMON FRASER, 2008/2009. TOUS DROITS RÉSERVÉS. | Générique du site | Commentaires | Téléchargement | Carte du site