Plage

Harponnage en eaux peu profondes

Deux activités impliquaient l'utilisation de harpons par les Stó:lō. Ces activités sont la pêche à l'esturgeon et le harponnage en eaux peu profondes. L'emploi du harpon pour la pêche en eaux peu profondes exigeait que l'on attende patiemment, dans des eaux claires et tourbillonnantes, qu'un poisson passe tout près. Malgré cette simple description, la capture d'un poisson à l'aide d'un harpon n'est pas une simple affaire. Il faut éviter que la pointe du harpon, fabriquée d'os ou de pierre, ne heurte le fond rocailleux de la rivière (car cela peut entraîner le bris de la pointe du harpon). De plus, comme tout pêcheur vous le confirmera, il faut tenir compte de la réfraction de la lumière dans l'eau, car elle est susceptible d'effrayer les poissons et donc de diminuer les chances d'en capturer. L'illusion d'optique créée par la réfraction consiste en une légère déviation de la lumière, ou dans ce cas-ci des images, traversant la surface de l'eau, ce qui fait paraître les objets sous l'eau plus près qu'ils ne le sont réellement. La réfraction permet également aux poissons qui sont dans l'eau de voir des objets à l'extérieur de l'eau qui ne sont pas en ligne directe avec leur champ de vision.

English | Français
© SFU MUSÉE D'ARCHÉOLOGIE ET D'ETHNOLOGIE DE L'UNIVERSITÉ SIMON FRASER, 2008/2009. TOUS DROITS RÉSERVÉS. | Générique du site | Commentaires | Téléchargement | Carte du site