Passer au contenu de la page

En Route vers un Nouveau Territoire

Peau de bâteaux
Menu de ressources

La reconstruction des anciens environnements

Les géologues et d'autres scientifiques peuvent utiliser les témoignages conservés dans des sites tels que des grottes marines émergées pour reconstruire l'ancien environnement d'une région.

La grotte de Port Eliza

La grotte de Port Eliza est une grotte marine émergée située sur la côte ouest de l'île de Vancouver, en Colombie-Britannique. Les restes de plantes et d'animaux conservés dans cette grotte ont donné aux scientifiques un aperçu unique du climat et de l'environnement de cette région côtière il y a 18,000 à 16,000 ans.

La grotte s'est formée à un moment où les niveaux marins relatifs étaient plus hauts que ceux d'aujourd'hui. L'action des vagues a érodé la falaise et créé la gotte. Lorsque les niveaux marins se sont abaissés, la grotte est devenu un abri sec à l'intérieur des terres pour les animaux qui vivaient dans la région. Il y a un peu moins de 16,000 ans, les glaciers ont recouvert l'entrée de la grotte, et des sédiments glaciaires à grain fin ont été déposés dans la grotte par l'eau de fonte. Ces sédiments ont recouvert et protégé les restes d'animaux et de plantes qui se trouvaient sur le plancher de la grotte.

Cape Ball

Des recherches effectuées sur un promontoire au bord de la mer à Cape Ball, sur le côté est de l'île de Graham, au large de la côte du Pacifique de la Colombie-Britannique, ont fourni des preuves que cette région côtière est demeurée libre de glace durant la glaciation du Wisconsinien supérieur.

L'île de Graham fait partie de l'archipel des Îles de la Reine-Charlotte. Les chercheurs ont cru pendant longtemps que les îles étaient complètement recouvertes de glaciers durant le Winconsinien supérieur. La découverte d'anciens fossiles de plantes à Cape Ball a cependant confirmé que cet environnement était en fait habitable, et supportait une vie végétale variée.

La prédiction des environnements futurs

Depuis plusieurs siècles, et particulièrement depuis le dernier siècle, le climat de la terre se réchauffe, et les glaciers du Groenland et de l'Antarctique reculent. La fonte de la glace cause une augmentation des niveaux marins. L'impact de cette augmentation se fera sentir dans plusieurs régions côtières tout autour du monde.

100%

Vidéos QuickTime:

Dr. Rolf Mathewes

Dr. Rolf Mathewes
Département des sciences biologique
Université de Simon Fraser

Peter Locher

Peter Locher
Département d’archéologie
Université de Simon Fraser

Dr. John Clague

Dr. John Clague
Département des sciences de la terre
Université de Simon Fraser

Liens