Passer au contenu de la page

En Route vers un Nouveau Territoire

Chêvre de montagne

La traînée d’erratiques des Foothills

On trouve dans le sud de l’Alberta, le long de la face est des Rocheuses, des milliers de gros rochers (erratiques) qui forment une traînée de plus de 600 kilomètres de long. Grâce aux indices fournis par ces rochers, les scientifiques ont pu comprendre les mouvements des glaciers qui recouvraient le Canada durant la glaciation.

Quand des géologues ont examiné les rochers, ils ont découvert qu’ils étaient tous composés du même type de roc, et ils ont identifié l’origine de ce roc dans une région près du mont Edith Cavell dans le parc Jasper. Il y a des milliers d’années, ces gros rochers sont tombés sur la surface de l’inlandsis de la Cordillère durant un glissement de terrain. Ils ont ensuite été lentement transportés par l’inlandsis alors qu’il se déplaçait vers les Prairies. Lorsque la glace a fondu, on s’est retrouvé avec une longue traînée de rochers.

La trajectoire de la traînée d’erratiques révèle la direction du déplacement de l’inlandsis. Les rochers effectuent un angle droit dans les Prairies, changeant leur direction de l’est au sud. Les scientifiques croient que l’inlandsis de la Cordillère, situé à l’ouest, est entré en collision avec l’inlandsis laurentidien, situé à l’est, et a en conséquence été dévié vers le sud. Ceci démontre que les deux inlandsis se sont fusionnés pendant une certaine période, et qu’un corridor libre de glace n’aurait pu exister entre les deux que plus tard, lorsqu’ils ont commencé à fondre.

La traînée d’erratiques

On peut trouver cet exemple d'un bloc erratique des Foothills près de Glenwoodville, en Alberta.

© Lionel Jackson
Utilisé avec permission

Ce lien vous dirigera vers un site externe qui ne fait pas partie de "En route vers un nouveau territoire". Malheureusement, ce site n'a pas de version française.

Lionel Jackson's Foothills Erratics Train website