Passer au contenu de la page

En Route vers un Nouveau Territoire

Mammouth laineux

Conservation

Les vêtements, outils et structures utilisés par les premiers peuples étaient fabriqués à partir de matières organiques et inorganiques. Les matériaux inorganiques, tels que le métal, la pierre ou l’argile, sont très durables et se conservent durant des milliers d’années. Dans des conditions normales, la plupart des matériaux organiques, tels que le bois et les peaux d’animaux, se décomposent et disparaissent très rapidement.

Lorsque des objets sont enterrés dans le sol, leur environnement détermine à quelle vitesse ils vont se détériorer. L’oxygène et l’humidité présents dans la plupart des sols font que les matières organiques y pourrissent et se décomposent. Les insectes et de petits organismes dans le sol se nourrissent de matière organique. Les sols à haute teneur acide détruisent très rapidement le bois, les os et les autres matières organiques.

Certains environnements extrêmes, cependant, sont propices à conserver les objets organiques. Les objets ensevelis dans des conditions très sèches, dans les déserts par exemple, s’assèchent rapidement et se conservent durant de longues périodes. De la même façon, les matières organiques ensevelies dans des conditions très froides ou de gel, et celles qui s’imprègnent d’eau, vont demeurer intactes durant des milliers d’années. Dans ces conditions, les effets destructeurs de l’oxygène, de l’humidité et de l’activité des insectes sont grandement réduits ou même absents, ce qui fait que les matières organiques ont moins tendance à se décomposer.

Un morceau de racine d'épinette

Cette petite pièce de racine d’épinette a été préservée pendant environ 10,000 ans parce qu’elle était imprégnée d’eau. On l’a trouvée dans un site de Haida Gwaii appelé Kilgii Gwaay.

Malheureusement, ces conditions extrêmes d’enfouissement sont très rares. Les archéologues doivent donc souvent fonder leurs interprétations des activités, coutumes et croyances des anciens peuples sur les artefacts de pierre, métal ou argile qu’ils ont pu trouver dans les sites. Tous les autres objets et structures que ces peuples ont fabriqués et utilisés se sont depuis longtemps décomposés et ont disparu.