Passer au contenu de la page

En Route vers un Nouveau Territoire

Chasse au caribou
Menu de ressources

Un peuplement ”pré-Clovis”?

Un certain nombre de sites archéologiques ont fourni des témoignages d’une population "pré-Clovis" en Amérique. Des datations par le radiocarbone provenant des sites Meadowcroft Rockshelter en Pennsylvanie et Cactus Hill en Virginie indiquent que ceux-ci étaient occupés avant 16,000 ans A.A. Dans le Yukon, les paléontologistes ont trouvé des artefacts potentiels déposés dans les sols du Old Crow Basin, ce qui peut démontrer une première occupation humaine: bien que la datation et le contexte de ces artefacts ne soient pas assurés. À Seulement 40 milles du sud-ouest du Old Crow Basin, les fouilles à la Grotte Bluefish ont dévoilé des artefacts d’environ 12,000 ans, et d’autres investigations y ont fait allusion, mais sont encore à confirmer, même une présence humaine plus ancienne sur ce site.

La preuve de la diffusion de la population humaine sur ce site vient des effondrements au fond des fleuves en Floride. Au cours de cette période, quand les niveaux de mer étaient plus bas, ces entonnoirs auraient été exposés. Récemment, les archéologues ont découvert sous l’eau, des restes humains dans un entonnoir qui date d’au moins 10,300 ans. Dans un autre entonnoir, les restes d'une tortue éteinte, tuée et rôtie par un humain, ont été trouvés et datés il y a 12,000 ans.

Le site Pedra Furada au Brésil a fourni des dates encore plus anciennes, de l’ordre de 31,000 ans A.A. La validité de ces sites, ainsi que d’autres sites ”pré-Clovis”, a été vigoureusement contestée, et ils ne font toujours pas consensus. Certains archéologues croient que les datations anciennes par le radiocarbone ne sont pas fiables et reflètent davantage une contamination de l’échantillon daté qu’une véritable ancienne date. À Pedra Furada, la caractérisation de certaines pierres comme ”artefacts” a été remise en question en partant du fait qu’une fragmentation naturelle causée par un éboulement aurait pu produire des pierres semblables à des outils taillés intentionnellement.

Le site ”pré-Clovis” qui est le plus convaincant et accepté du plus grand nombre est Monte Verde, un site d’habitation riverain localisé dans le centre sud du Chili. Des vestiges de structures de bois, de foyers, ainsi que trois empreintes de pas préservées dans l’argile attestent d’une présence humaine près de l’extrémité méridionale de l’Amérique du Sud vers 12,500 ans A.A.

D'autres sites, un peu plus au sud du Chili, sont aussi la preuve de la propagation de la population humaine à travers les deux continents. La Grotte Fell de la Patagonia, contient la preuve de l’occupation humaine il y a plus de 11,000 ans. Bien que techniquement non pré-Clovis, ces deux sites du sud argumentent en faveur d'une distribution rapide des gens suite à la première migration.

Malgré l’acceptation générale de la légitimité de Monte Verde en tant que site archéologique ”pré-Clovis”, plusieurs questions concernant un peuplement ancien des Amériques demeurent sans réponse. Comment les gens ont-ils fait tout ce voyage de la Béringie jusqu’au sud du Chili et y être déjà arrivés vers 12,500 ans A.A.? Pourquoi est-ce qu’aucune trace de leur périple n’a été retrouvée? Si des gens étaient établis en Amérique avant 11,500 ans A.A., pourquoi avons-nous retrouvé si peu de sites ”pré-Clovis” indiscutables? Les archéologues défendant le modèle d’un peuplement ”pré-Clovis” cherchent encore des réponses à ces questions, ainsi que d’autres témoignages du fait que les chasseurs Clovis n’étaient pas les premiers habitants des Amériques.

Origines des premiers habitants

Site Meadowcroft Rockshelter, 1977

Collection d'images

Meadowcroft Rockshelter

100%

Vidéos QuickTime:

Dr. Paul Goldberg

Dr. Paul Goldberg
Département d’archéologie
Université Boston

Liens