Passer au contenu de la page

En Route vers un Nouveau Territoire

Premières personnes - femme
Menu de ressources

Pedra Furada

Ce large abri sous roche creusé dans le grès et situé dans la forêt épineuse du nord-est du Brésil a été un sujet de controverse depuis de nombreuses années. Les chercheurs sur le site ont trouvé des outils de pierre et des foyers au charbon de bois dans les niveaux les plus anciens. Des datations par le radiocarbone ont suggéré que le site aurait pu être occupé aussi tôt que entre 30,000 et 40,000 ans A.A.

Certains archéologues ont mis en doute les preuves recueillies sur le site. Même si les datations par le radiocarbone semblent avoir produit des dates crédibles, le charbon de bois qui a été utilisé dans les analyses aurait pu provenir de feux de brousse ou d’autre évènements naturels, plutôt qu’être le résultat d’une activité humaine. Ceci signifie que, bien que le charbon de bois lui-même puisse être âgé de 40,000 ans, des humains n’étaient pas nécessairement dans les parages lorsqu’il a été produit.

Les outils de pierre trouvés dans les niveaux les plus anciens ont été également le sujet de disputes. On s’est opposé au fait que certaines de ces pierres ont été considérées des artefacts, en arguant que la fragmentation naturelle causée par la chute de rocs aurait pu résulter en pierres ressemblant à des outils fabriqués de main d’homme. Le site est en fait situé à la base d’un éboulement de roches, et ces ‘outils’ sont fabriqués des mêmes matériaux que les rochers qui tombent de la falaise.

Les niveaux plus récents du site de Petra Furada, datant d’environ 10,400 ans A.A., contiennent des foyers bien définis, des artefacts de chert et de quartzite, ainsi que beaucoup d’art rupestre.

Pour en savoir plus:

Guidon, N. and G. Delibrias
1986 Carbon-14 dates point to man in the Americas 32,000 years ago. Nature 321: 769 - 71.

Meltzer, David J., James M. Adovasio, and Tom D. Dillehay
1994. On a Pleistocene Human Occupation at Pedra Furada, Brazil. Antiquity 68:693-714.