Passer au contenu de la page

En Route vers un Nouveau Territoire

Chasse au caribou
Collection Multimédia

Dr. Michael Wilson

Département de Géologie, Collège Douglas

Datation par le radiocarbone

En haute atmosphère, nous assistons à la conversion de l'Azote 14, un azote stable, en Carbone 14, un isotope de carbone instable. Ce carbone circule dans l’atmosphère, surtout sous la forme de dioxyde de carbone, et est absorbé par les organismes. Lorsqu’ils absorbent du carbone, les organismes présents à la surface de la terre absorbent la forme normale du carbone, celle qui est stable, le Carbone 12. Ils absorbent aussi du Carbone 14, et également un autre isotope, le Carbone 13, lui aussi relativement stable.

Lorsque nous obtenons une datation par le radiocarbone, ce que nous tentons de faire est de traduire la quantité de Carbone 14 que nous pouvons mesurer dans un échantillon en une date. Qu’est-ce qui se passe ici? Le Carbone 14 est instable, c’est un isotope radioactif qui se désintègre avec le temps au moyen d’émissions beta, pour redevenir de l'Azote 14 puis se perdre.

Pour calculer une date par le radiocarbone, nous devons donc mesurer la quantité de Carbone 14 et la comparer avec la quantité de Carbone 12 et de Carbone 13 présents dans un échantillon. Le ratio obtenu nous donne une idée du temps qui a dû s’écouler pour que cet ancien échantillon se transforme depuis son état original, lorsqu’il était vivant. Nous absorbons évidemment du Carbone 14 au cours de notre vie; comme nous en absorbons constamment, notre corps en maintient un niveau à peu près constant. Dès que nous mourons, le Carbone 14 commence à mourir, ce qui fait que le ratio entre le Carbone 12, le Carbone 13 et Carbone 14 commence à changer. C’est ce qui est à la base du calcul de la date, et c’est donc une technique de datation absolue.

100%