Passer au contenu de la page

En Route vers un Nouveau Territoire

Morses
Collection Multimédia

Dr. Brent Ward

Département des Sciences de la Terre, SFU

Le paléoenvironnement de la grotte de Port Eliza

L’environnement semble être relativement riche et avoir le potentiel de supporter des êtres humains, et ce selon plusieurs sources de données. La présence d’arbres indique qu’il ne s’agissait pas d’un environnement de toundra aride. Nous avons aussi de gros ongulés sous la forme d’une chèvre des montagnes, laquelle aurait pu représenter une source de nourriture pour des groupes migrant le long de la côte. Plus important encore, nous avons des témoignages d’un environnement marin assez abondant qui aurait permis à des groupes humains voyageant le long de la côte afin de se rendre plus au sud du continent d’exploiter les ressources de mollusques et de poissons. La présence de saumons suggère de possibles remontées de saumons, ce qui encore une fois constitue une excellente source saisonnière de protéines de grande qualité qui peut être entreposée et ainsi permettre à des groupes de survivre aux longs hivers.

100%