Passer au contenu de la page

En Route vers un Nouveau Territoire

Hutte
Collection Multimédia

Dr. Brent Ward

Département des Sciences de la Terre, SFU

Grottes marines émergées

Ma recherche se concentre sur les données stratigraphiques et paléoenvironnementales pouvant se conserver dans ce que nous appelons des grottes marines émergées. Les grottes marines se forment par l’action des vagues le long de littoraux ouverts, aux endroits où les vagues entraînent l’érosion préférentielle de certaines portions des falaises présentes le long de la côte. Ainsi, plusieurs grottes marines se forment présentement le long de l’île de Vancouver et de l’archipel de la Reine-Charlotte. Si ces grottes marines se sont formées quand le niveau marin relatif était considérablement supérieur à l’actuel, elles ont le potentiel de préserver des sédiments antérieurs à la dernière glaciation.

Le principal intérêt des grottes marines émergées et des données stratigraphiques qui y sont conservées découle du fait que ces caves sont des abris occupés par les animaux vivant dans la région. Pendant la glaciation, l’embouchure de la grotte est recouverte de glace, ce qui entraîne la formation d’un petit lac sous le glacier, lequel permet la déposition de sédiments fins et laminés qui enferment ou préservent tous les ossements ou autre matière organique qui se trouvaient sur le plancher de la grotte avant qu’elle ne soit recouverte par la glace. Ensuite, tant que la grotte ne se retrouve pas sous le niveau marin relatif où elle serait détruite par l’action des vagues, nous pouvons trouver en fouillant ces argiles laminées des témoignages de plantes et d’animaux qui habitaient la région avant que la glace ne la recouvre.

100%