Passer au contenu de la page

En Route vers un Nouveau Territoire

Baleines
Collection Multimédia

Daryl Fedje

Parcs Canada

Refuges

Un autre domaine que nous avons abordé est la question de savoir s’il y avait ou non un refuge dans la région d’Haida Gwaii lors du dernier maximum glaciaire – ce qui correspond au moment où les glaciers avaient atteint leur taille maximale, il y a 17 000, 18 000 ou 20 000 ans. Ce fut pendant longtemps un sujet controversé, alors que certaines personnes suggèrent que des animaux et des plantes ont vécu dans la région d’Haida Gwaii pendant tout le dernier Âge glaciaire, d’autres disent que la région était complètement couverte de glace. Des travaux récents menés par Tim Heaton et ses collègues dans le sud-est de l’Alaska ont démontré que des animaux et des plantes ont effectivement survécu au maximum glaciaire, mais qu’il s’agit là d’un nombre très limité d’animaux adaptés à des milieux froids, comme par exemple le phoque marbré et le renard arctique. À Haida Gwaii, nous commençons tout juste à entreprendre ce travail, avec les études paléontologiques que nous avons menées dans quelques grottes. Nous avons maintenant des témoignages d’animaux, l’ours brun en particulier, datant d’il y a 16 000 – 17 000 ans. Cela correspond à un moment où la région au nord d’ici (la côte de l’Alaska) et la région au sud (l’île de Vancouver) étaient entièrement couvertes de glace. Il s’agit donc d’un assez bon argument en faveur d’un refuge dans la région d’Haida Gwaii, où des animaux ont continué à vivre dans un environnement productif. Nous ne savons pas du tout si ce tableau inclut ou non des groupes humains. Il n’existe aucun témoignage à cet effet pour l’instant, mais il y a de fortes possibilités qu’il y ait eu des refuges dans cette région.

100%