Passer au contenu de la page

En Route vers un Nouveau Territoire

Mammouth
Collection Multimédia

Dr. John Clague

Département des Sciences de la Terre, SFU

La plaine d’inondation de la rivière Fraser

Sous la terrasse McCallum on trouve une surface presque parfaitement plate que l’on appelle une plaine d’inondation. Ceci est la surface qui est inondée de façon régulière par la rivière Fraser et ses tributaires tels que la rivière Harrison, par exemple, ou la rivière Chilliwack, un peu plus en aval. À la longue, ces inondations déposent des limons et du sable sur cette surface et contribuent à sa formation. Les matériaux se déposent au fond de l’eau et forment une surface parfaitement plate.

Nous sommes donc en présence d’une surface ou plaine d’inondation qui a été formée au cours de milliers d’années par les multiples inondations qui ont laissé leurs dépôts de limons et de sable et ont formé cette plaine plus ou moins plate. La plaine s’adosse aux collines rocheuses qui l’entourent, des collines beaucoup plus vieilles, et à la terrasse McCallum, qui est aussi plus ancienne.

La plaine d’inondation est une caractéristique géologique assez récente : elle ne s’est formée que durant les dernières 10,000 années. Elle est donc plus récente que la terrasse McCallum qui date de la dernière glaciation, et beaucoup plus jeune que les montagnes qui l’entourent. Il s’agit là d’une caractéristique très récente de notre paysage, et elle n’a pas fini de se former. Je devrais dire qu’elle continuerait de se former si la rivière pouvait s’échapper de ses berges et continuer d’y déposer des limons et des argiles. On a cependant construit, avec raison, des digues pour éviter que la rivière n’inonde ces régions qui sont maintenant habitées et développées.

100%